Acutchi - Cécile Hascoet - acupuncture - docteur en pharmacie - naturopathe - Bretagne - Carhaix - 06 69 64 74 99

Médecine Traditionnelle chinoise

Qu'est ce que la Médecine Traditionnelle Chinoise ?

La MTC est une médecine totale, aussi bien préventive que curative, qui touche à tous les domaines de la vie. Elle positionne l’homme entre le Ciel et la Terre, ainsi il reçoit l’énergie Céleste et l’énergie Tellurique. C’est une médecine holistique : elle prend en charge l’être humain dans sa globalité: son corps, ses émotions, son mental, ainsi que son esprit (Shen).

Cette médecine a pour but de maintenir une harmonie entre le Yin et le Yang et ainsi permettre une meilleure circulation du Tchi au sein du corps.

Si l’on résume, la Médecine Traditionnelle Chinoise permet d’entretenir sa santé et donc de prévenir de l’apparition de maladies et permet le maintient d’un bon équilibre entre le corps et l’esprit.

Elle permet de soulager différents maux: lombalgies, tendinites, troubles du sommeil, fatigue chronique, douleurs

Dans ce chapitre seront abordés les théories et concepts de la MTC

Introduction

La Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC) est une médecine remontant à la nuit des temps et qui a su les traverser.

Dans la tradition chinoise, le patient est considéré comme un tout et surtout un être unique.

La MTC est une façon de voir l’univers et ses interrelations.

La vision holistique de cette médecine ancestrale, considère l’individu dans son intégralité, à savoir son corps, ses émotions, son mental, ainsi que son esprit (Shen)

L’un des premiers livres sur laquelle est fondée cette médecine date de plus de 5000 ans, c’est le Yi Jing.

2500 ans plus tard, le Nei Jing fait son apparition et est divisé en 2 parties : le Su Wen et le Ling Shu

Yi Jing encore nommé le livre des changements.

Le Yi Jing, texte fondateur de la civilisation chinoise, a longtemps été considéré comme un ouvrage de divination. Le Livre (Jing) des Changements (Yi) ne révèle en réalité rien qui puisse être considéré comme une croyance irrationnelle.

Il ne fait que constater une évidence que ne rejette aucune foi, que ne contredit aucune science : le changement est la vie même. Ses 64 hexagrammes, figures qui expriment cette vérité en termes de Yin et de Yang, ne sont aucunement censés « prédire l’avenir », mais reflètent simplement une structure du monde en mouvement, dans laquelle chacun peut inscrire harmonieusement ses projets et ses choix.

Les 64 hexagrammes du Yi Jing

Nei Jing encore nommé Huang Di Nei Jing ou Classique interne de l’Empereur jaune

C’est le plus ancien traité de médecine chinoise qui a servi de base théorique à tous les développements ultérieurs de la MTC. Il se compose de 19 chapitres divisés en 2 parties, le Su Wen et le Ling Shu

L’ouvrage se présente sous la forme d’un dialogue entre l’Empereur jaune et son ministre Qi Bo. Le premier pose les questions et le second émet des réponses qui sont en fait de long développements. La cosmologie, la philosophie, la morale sont abordés en relation avec la médecine chinoise.

La Médecine Traditionnelle Chinoise est basée sur un ensemble de théories, de concepts.

Un concept, quel qu’il soit, ne peut exister sans que son opposé complémentaire existe. Il nous serait impossible de dire que le jour existe si la nuit n’existait pas, le haut sans le bas, l’ombre sans la lumière et n’y a-t-il pas tout un dégradé d’ombre avant d’arriver dans la lumière ?

Certains concepts de MTC sont intraduisibles tant leur signification est riche et complexe : le Tao, le Yin-Yang, le Tchi…

Les idéogrammes fondateurs sont comme des symboles, des dessins, et ajoutent de la profondeur et du sens à chaque mot.

Le TAO

C’est la base de la philosophie chinoise. Il est parfois traduit par le « chemin », la « voie », le « principe ».

Il représente le principe qui engendre tout ce qui existe, c’est tout ce qui se manifeste. Les traces laissées sont le Yin et le Yang.

Idéogramme fondateur

A gauche, on retrouve un pied qui laisse des traces (3 traits)

A droite, on retrouve une tête qui pense (3 émanations qui en sortent) : chef qui montre la voie en conformité avec le Yin et le Yang

Le TAO, c’est la pensée créatrice du TAI YI

« Le Tao suprême est dans l’imperceptible

Ses changements et transformations sont sans fin »

SU WEN chap 8

Le TAI YI

Représente la dualité et l’interdépendance du Yin et du Yang.

Le TAI YI conçoit le Yin et le Yang comme 2 forces cosmiques jumelles perpétuant l’univers dans une chaine de mutations sans fin, infini

Idéogrammes fondateurs

TAI

On voit un homme écartant les bras : cela exprime quelque chose de grand

De plus, le trait entre les jambes de l’homme exprime quelque chose de très grand

YI

Représente le germe qui grandit, la première manifestation de vie

On traduit donc Tai Yi par « principe suprême de vie », tout ce qui est vivant

C’est le principe premier de tout ce qui existe.

On y voit la notion de Créateur sans lien direct avec une religion.

Le TCHI – QI -CHI - PRANA

Idéogramme fondateur

A gauche du pictogramme, il y a une représentation du riz.

Au-dessus, les vapeurs qui montent de la terre pour former les nuages.

Donc le Tchi est la vapeur s’élevant du grain de riz quand on le cuit.

Les sinologues préfèrent le traduire par « souffle » (cf Granet, De Saussure…), les anglais par « énergie vitale ». Il est encore nommé « influence », « émanation »

Au sens large, le Tchi évoque un élément fondamental dans la constitution de l’univers, à l’origine de l’ensemble des énergies et substances présentes dans la nature, capable de produire chaque chose par ses mouvements et ses transformations.

En MTC,

TCHI peut être très manifesté et c’est la matière corporelle vivante

TCHI peut être moins manifesté et c’est l’influx nerveux ou la pensée

Le Yin et le Yang

Le Yin et le Yang sont deux principes qui s’alternent et se complémentent, source d’harmonisation et non d’opposition.

On voit très souvent des listes confrontants le Yin et le Yang, mais le Yin et le Yang ne se résument pas à ces listes.

Yin

Yang

Noir

Blanc

Ombre

Lumière

Automne

Printemps

Hiver

Eté

Terre….

Ciel….

Idéogrammes fondateurs

Yin

Un mur à gauche, une formation de nuages sous une charpente désignant un ciel couvert, dans l’ombre

Le Yin suggère ce qui est plutôt passif, froid, obscure, la nuit, l’interne, dense, lourd, le noir et les couleurs plutôt foncées

Yang

Un mur à gauche, sur une ligne d’horizon, un soleil qui éclaire le mur de ses 4 rayons 

Le Yang suggère plutôt ce qui est actif, lumineux, chaud, la journée, l’externe, léger, le blanc et les couleurs plutôt claires

Exemple des états Yin et Yang de l’eau dans ses différents états

Si on prend l’exemple des 3 états différents de l’eau

On peut dire que l’eau chaude est plutôt Yang par rapport à l’eau à température ambiante qui serait donc plutôt Yin. Mais cette eau à température ambiante peut être plutôt Yang si on la compare à une eau glacée qui, elle sera plutôt Yin.

On observe donc bien que tout dépend toujours du référent duquel on part.

Notion d’opposition,

Notion d’alternance succession entre le jour et la nuit

Notion de complémentarité

Le réel se détermine par rapport à un référent

Cécile Hascoët

29 rue Brizeux

29270 Carhaix

06 69 64 74 99

Uniquement sur Rendez-vous

top
© Acutchi - Les médecines naturelles. Tout droits réservés. Site réalisé par Breizhbuzz